Le domaine est réparti sur 29 parcelles situées sur les villages de Chigny les roses, Ludes et Rilly la montagne, appellation Premier cru ainsi que Barzy sur marne (village réputé à 84 % à l’échelle des crus).
La totalité du Vignole s’étend sur 5 hectares ainsi répartis :
– Pinot Meunier
– Pinot noir
– Chardonnay
Au total environ 30 000 bouteilles sont produites chaque année.

Au fil des années la maison Gounel Lassalle a su développer un véritable savoir-faire. Voici les différentes étapes du cycle de fabrication de notre champagne.

Elles s’effectuent généralement au moins de septembre. Chaque année, en fonction des aléas climatiques, les raisins sont récoltés en fonction du degré de maturité des différents cépages, des terroirs et de l’âge des vignes.
Exclusivement faite à la main, un tri très sélectif à la parcelle est effectué afin de ne garder que les meilleures grappes.

Lent et qualitatif il s’effectue à faible pression pour que la peau ne colore pas les mouts. L’ensemble du vignoble Gounel-Lassalle est pressé dans un pressoir traditionnel de 4 000 kg.
Le rendement maximal autorisé est de 2500 litres de mouts (soit 25.5HL) pour un marc. On effectue un fractionnement qualitatif de 20.5 HL de cuvée et de 5 HL de taille.
Chaque vin n’est élaboré qu’à partir du jus le plus fin appelé « cuvée ».

Assemblage des vins de l’ensemble de notre terroir Gounel Lassalle, en associant les cépages, les différentes années pour obtenir les différentes cuvées. Les cuvées non millésimées sont un brillant assemblage des vins de l’année et de la sélection du meilleur des vendanges précédentes conservé en cuves ou en fût. Les millésimes sont composés de la récolte d’une seule et même année de vendange et varient selon la cuvée sur son assemblage.

Le vin mis en bouteille est stocké uniquement sur lies pour garder des conditions idéales de vieillissement. Les bouteilles sont conservées en cave et respectent la température idéale et constante.
Ce temps de vieillissement se fait entre 3 (pour les bouteilles non millésimées) et 8 ans environ (pour les bouteilles millésimées).

Le remuage respecte la technique ancestrale du remuage sur pupitre. Chaque jour, pendant environ 3 semaines, chaque bouteille est remuée manuellement.
Il peut être aussi mécanisé. Tout l’art du remuage consiste à faire tourner la bouteille d’un huitième ou d’un quart de tour tout en la redressant progressivement (de l’horizontale à la verticale) afin que le dépôt de levures mortes puisse glisser jusqu’au col.
Cela permet une clarification naturelle des vins.

Après dégorgement (on retire les dépôts de la bouteille), la bouteille reçoit un volume de liqueur pour obtenir le dosage souhaité. Ce dosage final est fait à base de liqueur constituée de sucre de canne et des meilleurs vins de réserve.
Le dosage de nos bouteilles est effectué en dosage brut pour respecter le bel équilibre du vin.